lun. Déc 6th, 2021

La liposuccion est l’une des techniques classiques utilisées depuis des décennies pour éliminer cette graisse qui nous gêne tant ou qui ne nous permet pas de nous sentir à l’aise. C’est une chirurgie efficace, mais qui s’accompagne souvent d’une période postopératoire douloureuse qui interfère avec les activités quotidiennes, une expérience que certaines femmes n’étaient pas prêtes à vivre. La bonne nouvelle ? Aujourd’hui, il n’est plus nécessaire de passer par ce processus, car la liposuccion ambulatoire est là pour rester et présente de nombreux avantages qui la rendent de plus en plus attrayante. Quels sont ses avantages et ses différences par rapport à la liposuccion traditionnelle ? Quels sont ses risques ? Quelle préparation est nécessaire ? Un Dr lève tous les doutes à ce sujet.

AU REVOIR LES ADIPOSITÉS

Il est important de préciser que les résultats de la liposuccion traditionnelle et de la liposuccion ambulatoire sont les mêmes. La principale différence entre les deux procédures est que la liposuccion ambulatoire est réalisée en plusieurs séances, ce qui la rend plus sûre et avec une période postopératoire beaucoup plus agréable, avec une récupération progressive et moins de stress pour le corps.

” La séance est réalisée en salle d’opération. L’intervention est réalisée avec le soutien d’un anesthésiste et d’un arsenal. Une anesthésie locale est appliquée et des zones spécifiques sont traitées. Il s’agit d’une technique chirurgicale qui consiste à éliminer les cellules graisseuses excédentaires. Il fonctionne grâce à l’utilisation d’une canule (un fin tube en acier inoxydable) et d’un équipement sous vide à haute puissance, qui extrait et absorbe la graisse à travers la canule et l’élimine automatiquement du corps”, explique le Dr. Ce type de liposuccion peut être effectué sur l’ensemble du corps, mais les zones les plus fréquentes sont l’abdomen, les flancs, la taille, les zones latérales, les sous-scapulaires (bourrelets du soutien-gorge), les bras et le double menton. La plupart des patients qui subissent cette intervention ont entre 35 et 45 ans, mais elle peut être réalisée entre 18 et 60 ans (approximativement, tout dépend de la qualité de la peau).

QUELQUES AVANTAGES

Pourquoi le préférer ? Eh bien, parce que ses avantages ne sont pas mineurs. Parmi eux, on peut entre autre citer :

  • Elle est réalisée sous anesthésie locale, qui est l’une des formes d’anesthésie les plus sûres et présente donc un risque moindre.
  • Il diminue le nombre de cellules graisseuses.
  • La récupération est plus rapide que la liposuccion traditionnelle. Vous pouvez reprendre vos activités quotidiennes presque immédiatement.
  • La graisse extraite peut être utilisée pour un traitement par cellules souches, par exemple pour le rajeunissement du visage, du cou, du décolleté et des mains, si nécessaire.
  • L’anesthésie est injectée uniquement dans la zone à traiter.
  • Elle est moins chère, puisqu’elle est au moins 30 % moins chère que la liposuccion traditionnelle.

Cependant, il peut y avoir des complications.

Par exemple, “si le patient présente une mauvaise cicatrice, des zones de fibrose peuvent se former à l’endroit où la liposuccion a été effectuée, ce qui est plus important dans le cas d’une liposuccion traditionnelle. En outre, cela ne fait pas de miracles et, comme toute chose, cela nécessite un entretien. En ce sens, si l’on prend du poids et que l’on ne bénéficie pas d’une alimentation adéquate et d’un mode de vie sain, de l’adiposité peut apparaître dans la zone traitée”, explique le Dr .

AVANT ET APRÈS L’OPÉRATION : SOINS SPÉCIAUX

Avant de commencer le traitement, il est important de prendre quelques précautions pour éviter les problèmes et avoir un bon rétablissement. De même, il est important d’être conscient qu’il s’agit d’un petit coup de pouce pour un changement ultérieur dans votre vie et qu’après la liposuccion, vous devez être constant dans vos soins. Vous devez également vous assurer que le lieu est autorisé et qu’il dispose de toutes les installations et infrastructures dans les pavillons pour pouvoir réaliser l’intervention, qui doit être effectuée par un médecin spécialiste avec son équipe formée par un arsenal et un anesthésiste. Le Dr  nous dit que 5 jours avant l’intervention, il ne faut pas prendre d’aspirine ni de vitamine E. L’idéal est de ne pas fumer pendant au moins 7 jours avant l’intervention afin d’avoir un rétablissement plus rapide. Il recommande également de prendre de l’arnica ou du traumel quelques jours avant l’intervention pour préparer les vaisseaux capillaires et ainsi réduire les œdèmes. En ce qui concerne la période postopératoire, vous devez avoir une alimentation équilibrée, anti-inflammatoire et éviter les aliments qui font gonfler l’abdomen. Il est important de ne pas prendre de poids et de pratiquer un exercice physique régulier 2 à 3 fois par semaine.

En outre, le Dr  recommande ce qui suit :

  • Effectuer des séances d’ultrasons pour avoir une récupération plus rapide, réduire le gonflement de la peau et prévenir la fibrose qui peut se former après une liposuccion. En outre, effectuez des séances de pressothérapie pour favoriser le drainage lymphatique.
  • Utilisez un vêtement de compression pendant au moins 2 mois, afin que la peau se rétracte et adhère au muscle.
  • Évitez pendant 7 jours de faire de la musculation ou des exercices. Nous vous conseillons de découvrir ce site pour en savoir plus : https://www.aesthetics-ge.ch/fr/traitements/chirurgie-de-la-silhouette/liposuccion-geneve/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code