Entreprises de Paris

Sur notre site internet vous découvrirez beaucoup d'entreprises de Paris au savoir faire unique et utile. De belles descriptions vous attendent pour mieux connaître les divers métiers qui font notre Paris.

Hébergement de Paris

Hébergement de Paris

Se déplacer dans Paris est très facile grâce à l’efficacité de ses transports publics ; de plus, le fait qu’elle soit divisée en arrondissements permet à chacun d’apprendre en peu de temps la carte mentale de la ville avec les principaux points de repère.

La formule de l’hébergement en chambre d’hôtes, qui consiste à accueillir une famille, est la plus adaptée pour découvrir une ville comme Paris de manière non conventionnelle.

Par exemple, tout le monde ne sait pas que dans la zone que nous pourrions appeler “Riviera juste à l’est” et qui comprend l’arrondissemnt. 10, 11, 12, 18, 19 et 20, c’est le parc de la Turlure. Juste derrière la Basilique du Sacré Coeur dans le 18ème arrondissement, une destination incontournable pour tout touriste à Paris, il y a un jardin calme et peu connu avec une cascade et une belle végétation. Un véritable coin de paix à l’abri des flux touristiques qui envahissent les rues et les restaurants.

Un autre coin qui mérite d’être vu est la série de galeries et de passages couverts de Paris qui sont situés dans ce que nous pouvons appeler “Zona Centro”, le cœur de Paris qui comprend les arrondissements. de un à 7. À côté de monuments célèbres tels que le Louvre, la gare d’Orsay, Notre Dame, le Marais et le Panthéon, vous trouverez des galeries avec des boutiques et des restaurants peu fréquentés par les touristes.
On accède aux galeries par des ouvertures dans les bâtiments et les palais qui les entourent, c’est pourquoi elles sont à peine visibles. Le nom de la galerie est gravé sur le haut de ces ouvertures, comme vous pouvez le voir sur la photo sur le côté.

Ce que l’on pourrait appeler la Riviera orientale de gauche est vraiment pleine de surprises. Cette zone comprend les arrondissements. 5, 6, 13 et 14. Dans le 6ème arrondissement par exemple, il y a un petit passage qui mène à la Cour de Rohan. Le nom est dû à une erreur d’orthographe du mot “Rouen” : la région était très proche du palais où étaient logés les prélats de Rouen, ville de Normandie.
Aujourd’hui, c’est un beau jardin secret, mais c’était autrefois un passage utilisé depuis le Moyen-Âge : le roi capétien Philippe II dit Auguste l’a utilisé et pour l’occasion la zone a été fermée. Aujourd’hui, c’est un coin tranquille à cent mètres de rues grouillantes de trafic. On y accède par le “passage du commerce” (rue st André des Arts) et la rue de l’Eperon. Il est fermé le dimanche.
En revanche, dans la rue Monge, se trouve l’un des deux monuments franco-gallois conservés à Paris : les arènes de Lutèce. Le site a été construit à la fin du premier siècle après J.-C. C. mais a subi le même sort que la ville : la destruction suite aux invasions barbares en 280 D. C. Les pierres dont il était construit ont été démobilisées et avec elles ont construit des abris pour la population, tandis que le site était utilisé comme cimetière !
Le site accueille sur scène un amphithéâtre, curieusement différent des arènes circulaires ou ovales auxquelles nous sommes habitués, qui permettait de présenter des spectacles et des combats auxquels assistaient jusqu’à 17 000 spectateurs. Le site a complètement refait surface au XIXe siècle à l’occasion de l’ouverture de la rue Monge. Le travail n’a pas été arrêté et de nombreux intellectuels se sont battus pour empêcher que le site ne soit à nouveau caché. Ainsi, en 1896, une place a été ouverte et à la fin de la Première Guerre mondiale, la zone a finalement été améliorée.
On ne peut pas parler du 5e arrondissement sans mentionner la rue Mouffetard. Cette rue est l’une des plus anciennes de la capitale et traverse tout le quartier latin. Il est plein de restaurants, de boutiques, d’étals, de brocantes, bref, c’est un beau marché en plein air. Elle est très fréquentée par les touristes et c’est pourquoi les prix sont un peu élevés, mais cela vaut la peine de s’y arrêter juste pour acheter du pain frais dans l’une des célèbres boulangeries. De plus, des meubles anciens, des horloges photos et des stylos anciens attendent d’être admirés ! La rue traverse le treizième arrondissement et mène au Panthéon presque sans s’en rendre compte…

Laisser un commentaire

*

code