sam. Jan 22nd, 2022

 

musée d'Orsay en París

Le majestueux musée d’Orsay ou Musée d’Orsay est la galerie d’art qui expose et conserve les incroyables peintures du XIXe siècle. Nous vous invitons à découvrir ses espaces extraordinaires, son histoire, son architecture et, bien sûr, ses peintures et sculptures.

À propos du Musée d’Orsay

Le musée d’Orsay ou Musée d’Orsay est la célèbre galerie d’art située à Paris sur les bords de la Seine, dédiée aux arts plastiques, où il est possible d’apprécier des œuvres grandes et diverses de grands artistes du XIXe siècle.

C’est l’un des sites les plus visités de France, après le musée du Louvre, le château de Versailles ou la tour Eiffel. Il est considéré comme un véritable chef-d’œuvre de l’architecture industrielle, ce qui en fait un lieu incontournable pour tout touriste visitant Paris. Une visite de l’Opéra de Sydney est également recommandée.

La collection d’art du musée d’Orsay est de renommée mondiale et constitue la plus grande et la plus extraordinaire collection d’art impressionniste et post-impressionniste, ainsi que l’ensemble de la création artistique du monde occidental pour la période comprise entre 1848 et 1914.

Nuit étoilée sur le Rhône, par Vincent Van Gogh.

D’un point de vue chronologique, ce musée couvre la période historique de l’art allant des maîtres anciens, dont les œuvres sont exposées au musée du Louvre, à l’art moderne et contemporain, exposé au Centre Georges Pompidou.

Quant aux œuvres impressionnistes, le musée d’Orsay abrite des chefs-d’œuvre de la peinture et de la sculpture. L’Opéra royal de Versailles abrite également de magnifiques peintures.

Il s’agit, par exemple, du Déjeuner sur l’herbe et de l’Olympia d’Édouard Manet, d’une épreuve de la statue La petite danseuse de quatorze ans de Degas, de la Danse au Moulin de la Galette de Renoir, de plusieurs œuvres essentielles de Courbet et de cinq tableaux de la Série des cathédrales de Rouen de Monet.

Danse au Moulin de la Galette, par Renoir

Le musée compte 2000 peintures, 600 sculptures et autres œuvres. Toutes les formes d’expression sont représentées dans ces collections, de la peinture à l’architecture, en passant par la sculpture, les arts décoratifs et la photographie.

Le bâtiment où se trouve aujourd’hui le musée a été construit entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle sur l’emplacement d’une ancienne gare ferroviaire, connue sous le nom de gare d’Orsay, inaugurée à l’occasion de l’exposition universelle de Paris en 1900.

Le gouvernement français avait cédé ce terrain à la Compagnie des chemins de fer d’Orléans pour construire la gare à cet endroit central afin d’accueillir le grand nombre de visiteurs et de délégations étrangères qui arriveraient dans la ville pour l’événement en question.

Ainsi, le jour de la fête nationale du 14 juillet, cette station a été inaugurée dans un style moderniste, avec un hôtel attenant. La gare a été construite sur les ruines de l’ancien Palais d’Orsay, qui a été détruit lors des événements de la Commune de Paris en 1871.

Cependant, en raison de la Seconde Guerre mondiale et de l’électrification des chemins de fer, la gare est tombée en désuétude, ne servant que de centre postal pour l’envoi de colis aux prisonniers de guerre et également de lieu de retour de ces derniers lorsqu’ils étaient libérés après la fin de la guerre. Il a ensuite été utilisé à diverses fins pendant plusieurs décennies.

Dans les années 1970, il était prévu de démolir le bâtiment, mais en 1977, il a été officiellement approuvé par le Conseil interministériel à l’initiative du président Valéry Giscard d’Estaing pour devenir un nouveau musée.

Le bâtiment a été classé monument historique en 1978 et une commission a été nommée pour coordonner et superviser la construction et l’organisation du musée. Le gouvernement a affecté des fonds au projet et le groupe d’architectes ACT a été désigné pour restaurer et réorganiser le bâtiment.

L’architecte italienne Gaetana Aulenti a été sélectionnée pour réaliser la conception, la décoration, l’ameublement et l’aménagement du musée. C’était en 1981.

La structure en fer du bâtiment a été utilisée pour l’adapter au concept muséal que le musée présente aujourd’hui. Ainsi, tout le matériel existant dans la structure de la grande nef centrale a été retiré afin d’installer dans cet espace ce qui serait la séquence d’exposition de toute la période artistique. Il a été proposé d’installer d’autres services dans les espaces adjacents.

Le 1er décembre 1986, le musée est officiellement inauguré par le Président de la République, François Mitterrand, et ouvert au public le 9 du même mois.
Néanmoins, l’essence de l’ancienne gare est encore perceptible lorsqu’on pénètre dans l’espace ouvert du musée, avec ses hauts plafonds et ses longs couloirs, qui rappellent d’une certaine manière la fonction originale du bâtiment.

La collection du musée, comme mentionné ci-dessus, couvre la période de l’art européen du milieu du XIXe siècle à 1914.

La plupart des œuvres proviennent du Musée du Louvre, de la Galerie Nationale du Jeu de Paume et du Musée National d’Art Moderne lors de l’ouverture du Musée d’Orsay.

Mais le musée abrite également de nombreuses photographies, des objets d’art et des œuvres graphiques, ainsi qu’une importante collection de sculptures. Outre l’horloge emblématique, conçue par Victor Laloux, l’architecte et académicien français qui a conçu la gare d’Orsay, qui abrite aujourd’hui le musée d’Orsay.
Le musée compte trois étages sur lesquels sont exposées les œuvres d’art, classées par ordre chronologique.

Premier étage

L’exposition présente les premières œuvres de Monet, Degas et Manet, dont beaucoup sont reconnues par le public.

La collection Art nouveau est exposée, ainsi que des œuvres de peintres post-impressionnistes, dont Gaugin, Seurat et le célèbre Van Gogh. Des sculptures de Rodin et d’autres sont également exposées.

Les joueurs de cartes, par Paul Cézanne

Troisième étage

Il expose l’intéressante collection consacrée à l’impressionnisme, qui est à l’origine de la renommée et du prestige du musée d’Orsay dans le monde entier. C’est un véritable plaisir d’admirer les fascinantes peintures de ces pièces. Même les bancs destinés aux touristes sont d’une conception spéciale et unique, réalisée par l’artiste japonais Tokujin Yoshioka.

Le pavillon d’Amont, situé dans l’ancienne salle des machines de la gare, mérite également une visite. Des expositions temporaires y sont parfois organisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code