sam. Déc 10th, 2022

De nombreux facteurs entrent en ligne de compte pour déterminer la taille d’implant qui vous convient le mieux. Les mesures du sein, la taille souhaitée, les caractéristiques de votre sein, des tissus et de la paroi thoracique sont autant d’éléments essentiels pour faire le bon choix.

Choisir la bonne taille d’implant mammaire pour vous

Les implants mammaires sont mesurés en centimètres cubes. C’est pourquoi vous verrez généralement la mention CC lorsque vous indiquerez la taille, comme 350CC. Les implants mammaires existent dans toute une gamme de tailles, allant d’environ 80CC à 800CC. Pour vous aider à bien choisir votre chirurgie des seins, n’hésitez pas à taper sur google.fr augmentation mammaire avant après ! Cela vous aidera à choisir ! Évidemment, plus le chiffre est élevé, plus la taille de l’implant mammaire est grande. La largeur de la base varie également, de 7,4 cm à 17,2 cm. Trois méthodes peuvent vous aider à déterminer la taille de l’implant pour votre augmentation mammaire. Les deux premières peuvent être réalisées à la maison en mesurant du riz non cuit ou de l’eau. N’oubliez pas : 1ml est égal à 1CC (cm3).

Le test du riz

Le test du riz est généralement considéré comme la méthode la plus populaire pour déterminer la taille des implants. Riz non cuit utilisé pour le test du riz dans la mesure de la taille des implants mammaires. Pour effectuer ce test, prenez une vieille paire de collants et coupez une bande de 30 cm (n’utilisez pas la partie pied). Faites un petit nœud à l’extrémité inférieure. Eau dans un gobelet doseur utilisé pour le test de l’eau dans la mesure de la taille des implants mammaires. Ensuite, mesurez la quantité de riz non cuit que vous voulez mettre dans le collant. Nouez l’extrémité supérieure. Faites-le deux fois afin d’en avoir un pour chaque bonnet de soutien-gorge.

Le test de l’eau

Le test de l’eau est similaire au test du riz. Au lieu d’utiliser un collant et du riz, vous utiliserez un sac en plastique et de l’eau versée dans un gobelet doseur. Pour l’une ou l’autre de ces méthodes, vous devez essayer différents hauts et robes sur vos nouveaux « seins » pour avoir une bonne idée de votre apparence.

Dimensionnement en clinique et séance de dimensionnement

La meilleure façon de déterminer la taille des implants est de vous rendre dans un cabinet pour une séance de mesure. On propose une vaste gamme d’implants « sizers », qui sont en fait de vrais implants que vous pouvez mettre dans votre soutien-gorge. C’est généralement considéré comme le meilleur moyen de déterminer la bonne taille pour vous, car il sera à vos côtés pour vous aider et répondre à toutes vos questions. Vous pouvez également faire venir une amie ou un partenaire pendant la séance de mesure pour vous aider. N’oubliez pas d’apporter quelques soutiens-gorge dans les tailles que vous envisagez afin d’avoir de la place pour les mesures.

Certains chirurgiens proposent une technologie d’imagerie informatique pour aider les patientes dans ce processus. Des photos de vos seins seront prises, puis un programme informatique appelé VECTRA vous montrera à quoi vous ressemblerez avec certaines tailles d’implants. L’inconvénient est que VECTRA est une simulation des résultats prévus. Il vous donnera une idée de ce à quoi vous ressemblerez, mais il ne s’agit pas d’une représentation exacte.

Ne mesurez pas votre taille de poitrine en fonction de votre soutien-gorge !

La taille des bonnets de soutien-gorge n’est pas un moyen précis de mesurer la taille des seins. Elle est imprécise, car les normes de dimensionnement des soutiens-gorge varient d’un fabricant à l’autre et même d’un pays à l’autre. Chirurgien plastique tenant l’implant mammaire contre le corps de la femme pour déterminer la taille. Bien qu’il soit étiqueté de la même taille de bonnet, le volume réel peut être différent. C’est pourquoi il est préférable que vous apportiez à votre séance de mesure le soutien-gorge exact que vous souhaitez porter après l’opération.

Comment j’aide à déterminer une taille d’implant proportionnée

D’un point de vue médical, il est important que on tienne également compte de vos mensurations spécifiques pour déterminer la taille qui vous convient. Un implant trop grand peut entraîner des complications, aussi bien juste après l’opération que quelques années plus tard. Ces complications comprennent la séparation des lignes d’incision et un affaissement excessif. Cependant, on comprend aussi qu’un implant trop petit n’améliorera pas suffisamment votre silhouette. Des mesures, comme la largeur de vos épaules, votre taille et la largeur de votre cage thoracique, sont utilisées pour déterminer une gamme de tailles d’implants permettant d’obtenir une amélioration proportionnelle et de réduire votre risque de complications. Voir cet article https://www.marieclaire.fr/,chirurgie-mammaire-avoir-beaux-seins,780072.asp qui vous aidera à en savoir plus encoreeeee !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *